AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
ON RECHERCHE CLAUDE CRANE, MARNIE STONEBROOK, SAM MERLOTTE, ET BEAUCOUP D'AUTRES!

LES SOIRÉES CHATBOX SONT LES VENDREDI ET SAMEDI DES 21H

Partagez|

Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar

Hey, c'est

▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 599
▌Total des points : 513
▌Birthday : 29/09/1987
▌Age : 30
▌Localisation : Bon Temps, depuis toujours
▌Humeur : Animale...


MessageSujet: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 20:22



REAGAN THOMSON


25 ans • américaine • métamorphe
Solitaire - Loyale - Têtue












“ IT'S JUST MY HISTORY"


La naissance est le miroir de la mort

Il y en a pour qui cette citation n'est que l'illustration d'une pensée philosophique. Pas moi. Je suis l'illustration même de la réalité de ces mots: J'ai vu le jour en donnant la mort. Cela peut paraitre mélodramatique dit ainsi mais c'est si peu à côté de l'effet que ça me fait. Ma mère n'a même pas eu le temps de m'entendre crier que son esprit s'enfonçait déjà dans les limbes, me privant immédiatement de cette présence si nécessaire pour une enfant. Rupture d'anévrisme, diagnostiqueront les médecins, argant que rien n'aurait pu la sauver. Moi je me prends parfois à songer que sans ma naissance, les petits vaisseaux de son cerveaux auraient probablement tenu le coup. Mais bref, cela ne sert à rien de se lamenter, dit-on communément. Et puis, foncièrement, à part d'une mère je n'ai manqué de rien. La seule différence c'est que mes souvenirs d'elles ne se composent que d'un kaléidoscope de vieilles photos compilées au bon vouloir de mon père. Parfois je rêve d'elle, de ses bras qui m'entoureraient, de son parfum qui aurait embaumé la maison... J'ai parfois envié les autres enfants de Bon Temps à la sortie de l'école, quand leur mère venaient les chercher, et que je devais rentrer seule jusqu'à la maison. Cependant, mes coups de blues s'estompaient très vite dès que j'approchais du "Dean's Garage", l'entreprise paternelle et que, tout couvert de crasse qu'il était, mon père ouvrait grand ses bras pour que je vienne m'y blottir.

Mon père, ce héros

Il y a eu des familles plus tristes que la mienne. Mon père et moi, on formait un excellent duo, où la compréhension se passait de mots. En même temps, on n'avait jamais vécu que tous les deux, dans notre petit univers, ça resserre les liens! En dehors de l'école, je passais tout mon temps avec lui, donc autant dire que je passais tout mon temps au garage. Je faisais mes devoirs sur l'établi où il posait son matos et ce n'était qu'une fois ceux-ci terminés que j'avais le droit de lui filer un coup de main. Pour être honnête, je ne pense pas lui avoir été utile avant l'adolescence, mais il m'a toujours donné l'impression d'être indispensable. J'ai donc appris très vite à différencier le doux ronron d'un moteur en parfait état de marche du bruit discordant et désagréable d'un vieux tas de ferraille. L'inconvénient, dans tout ça, c'est que j'avais toujours l'air débraillé, des traces de cambouis constamment imprimées sur mes joues... Pas de quoi se faire des copines facilement. Il y en a même qui disaient qu'on ne m'avait pas appris l'hygiène. Pfff... quelle bande de culs terreux... De toute manière, c'est-ce qu'ils savent faire de mieux par ici, jacasser. Je n'ai jamais beaucoup prêté d'attention aux ragots, tout simplement parce que j'étais heureuse. Je sentais qu'un lien extraordinairement puissant nous liait mon père et moi, au-delà de cette amour filial et de tout ce temps passé ensemble. Pourtant, c'était plus grand que tout ce que j'aurai pu imaginer!

L'adolescence est l'âge où les enfants commencent à répondre eux-mêmes aux questions qu'ils se posent

En grandissant, certains épisodes sont venus troubler ma petite vie bien rangée. Quand on est enfant, il y a plein de choses qui nous échappent, ou encore qui nous paraissent normales. Que mon père s'absente parfois sans me donner d'explications était autrefois une habitude des plus banales. Mais le temps passant, je me suis surprise à me poser des questions. Une immense terreur s'empara de moi, quand je soupçonnais l'existence d'une autre femme. Une autre femme que ma mère, une autre personne dans sa vie que moi. Qu'allait devenir notre merveilleux duo? De plus, je sentais bien que mon père était un peu perdu ces derniers temps, entre mes changements physiques et ses lacunes en matière de féminité. Un fossé menaçait de se creuser entre nous et je choisis alors de prendre mon courage à deux mains. En abordant le sujet avec mon père, j'eus la surprise de le voir éclater de rire et de démentir toute amourette avec qui que ce soit. Il ne m'avait jamais menti, alors pourquoi ne pas le croire? Pourtant, demeuraient ces sorties étranges à des horaires peu communes. A tout cela se rajoutaient les regards attentifs que me coulaient mon père. On aurait dit qu'il craignait quelque chose. J'en vins à moi-même m'observer sous toutes les coutures. Les regards de mes camarades masculins n'arrangeaient rien, car ce qui passait simplement pour un intérêt adolescent pour mes rares copines devint pour moi la certitude que quelque chose ne tournait pas rond.

Seul le Fantastique a des chances d'être vrai

Et puis sont apparus les rêves. D'abord, ce n'était rien de flagrant. Des images cadencés d'animaux changeant constamment de formes. Puis ces rêves sont devenus de plus en plus réguliers, jusqu'à apparaitre quotidiennement dans mon sommeil. Moi qui commençais déjà à me sentir bizarre, mal à l'aise dans ce corps qui se transformait, qui se féminisait, j'en vins à croire que j'avais un grain. Après tout, qui est-ce qui se met à cauchemarder toutes les nuits sur un même sujet? Mais ce ne fut rien comparé au "jour de ma renaissance", comme l'appelait mon père. Cette nuit-là, après m'être endormie comme tous les soirs avec cette boule au ventre, craignant de rêver de tous ces animaux, mon rêve changea. Je vis mon père plus jeune, tenant un hochet dans sa bouche, se métamorphoser instantanément en un épagneul. Alors un son sorti de ma bouche, je riais aux éclats, mais d'une voix beaucoup plus jeune, terriblement enfantine. Alors l'épagneul redevenait mon père et recommençait tant que j'éclatais de rire. Ce rêve là ne me fit pas peur, il me fit même du bien. Dans mon songe, je me sentait heureuse, sereine et surtout follement joueuse. J'eus la soudaine envie d'imiter et mon père et c'Est-ce que je fis. Je poursuivis ainsi mon sommeil en gambadant dans les marécages avec mon père, tels deux chiots aventureux. La dégringolade fut affreuse. Je me réveillais sous le proche arrière de notre petite maison, sans savoir comment j'étais arrivée là, totalement nue. Je me mis à hurler, sous le choc. Mon père accourut, alerté par mes cris, et n'eut besoin que d'un seul regard pour comprendre...

Il y a loin de la vérité apprise à la vérité vécue

"Tu es une métamorphe". C'est ainsi que l'irréel entra dans ma vie. Je mis du temps à m'y faire, non pas que l'idée m'eut déplu mais je ne parvenais pas à comprendre pourquoi mon père, la seule personne que j'eut au monde, celui en qui j'avais le plus confiance avait pu me cacher sa réelle nature, et par là-même la mienne. Je lui en voulu quelques temps puis notre complicité devint plus forte que jamais. Avec le temps, je compris ce qu'il m'avait dit à l'époque. J'étais déjà assez différente des autres filles de mon âge pour qu'il ne charge sur mes épaules un secret aussi écrasant si cela n'était pas nécessaire. Mais maintenant que je savais, j'avais tellement envie d'apprendre! Et mon père, si fier, avait tant de choses à me montrer. Quand j'y songe, je me dis que nous avons du paraitre bien étranges aux yeux des habitants de Bon Temps: toujours débraillés, constamment dans la forêt, à des heures incongrues... Peu nous importait, tant que nous étions ensemble ! J'arrêtais mes études dès la fin de lycée et je me mettais au travail au garage, désormais familial. La vie coulait, douce et tranquille, telle l'eau qui dort...

La vie n'est que la longue perte de tout ce qu'on aime

23 ans. 23 belles et merveilleuses années. C'est le temps que j'ai eu la chance de passer avec Dean Thomson, mon père. Un cancer. Je ne me souviens pas avoir pleuré au moment même de sa mort. Et pourtant, je lui tenais la main, je le regardais au fond des yeux, et lui me souriait. Je n'ai pas non plus pleuré à l'enterrement. J'ai juste regardé sans comprendre ce cercueil qui descendait lentement sous terre, étonnée que la vie de mon père se termine ainsi, banalement. Aujourd'hui encore, j'ai peur que son absence ne se comble pas. J'ai repris le Garage, je ne sais pas si j'ai bien fait. Oh, l'affaire tourne sans trop de problèmes mais la présence de mon père est partout: constante, pesante et réconfortante. Je cours tous les jours dans la forêt sur le même chemin que l'on empruntait. Je m'occupe comme je peux, engluée dans la routine. Pourtant, il n'y a rien de routinier à Bon Temps. Peu à peu, toutes les espèces surnaturelles font surface. Enfin, celles que je connais du moins. Qui sait ce que le monde nous réserve? Alors, je me fais toute petite, espérant que ma discrétion et ma solitude ne feront pas de moi la cible des curieux.








“ I'M JUST LIKE THAT"


Reagan est une solitaire. Non pas qu'elle apprécie de se retrouver seule la plupart du temps, mais c'est comme si la solitude lui collait à la peau. Elle aime pourtant le compagnie des gens, discuter, rire, faire la fête comme tout à chacun. Probablement que le secret de sa nature est ce qui l'éloigne des autres. Ce n'est pas pour rien que son animal de prédilection est le coyote: un canidé qui aime vivre en meute mais qui chasse toujours seul. La jeune femme a bien quelques amis mais personne à qui elle ne se soit jamais réellement confiée. Avec le temps, les habitants de Bon Temps ont fini par prendre leurs distances, conscient qu'ils ne tireraient pas grand-chose de cette brune aux allures mystérieuses.

Il y en a qui ont mis plus de temps à le comprendre: il faut dire que Reagan à de quoi contenter la gente masculine! Un physique agréable et de grands verts en amende, un goût prononcé pour la mécanique... il n'en faut pas plus pour affoler ces messieurs, toujours en quête! Les plus hardis ont néanmoins compris qu'il ne fallait pas trop se frotter à la jolie mécanicienne. Car Reagan n'est pas naïve: élevée uniquement par un homme, elle sait comment s'y prendre avec les importuns et ne se fait pas trop d'illusions sur leurs intentions. Néanmoins, même si elle se refuse à l'admettre, dans un coin de sa tête, elle aimerait bien que l'un de ces hommes parvienne à sortir du rang et à percer l'armure qu'elle s'est forgée. Nul doute que la persévérance saura être un atout de taille pour parvenir à traverser les défenses de la métamorphe!

La jeune femme n'est pas du genre à se donner en spectacle mais si les choses tournent mal, elle a appris très tôt à se défendre et son assurance est sans pareille, probablement une caractéristique qu'elle a acquise au fur et à mesure de ses transformations. En effet, la métamorphe a une affinité particulière pour les prédateurs dont la survie dépend de leur capacité à s'affirmer au sein du groupe. Peut-être cela élargit-il le périmètre de sécurité imaginaire qui parait sans cesse l'entourer. Toujours est-il que Reagan est peut-être solitaire, certainement pas timide. Têtue, il est difficile de lui faire changer d'avis tant ses idées sont arrêtées. De la même manière, la première impression qu'on lui fait demeure longtemps pour elle comme la réalité de votre caractère. Elle sait cependant reconnaitre ses erreurs, du moment qu'on use d'habileté et de finesse pour le lui démontrer!

Enfin, comment ne pas parler de Reagan sans évoquer la mécanique! Ce qui est un métier pour les uns est une passion pour elle. Elle a elle-même monté le moteur de sa propre voiture et il est rare de ne pas la voir trafiquer sa moto le dimanche après midi. Sa seule activité correspondant un tant soit peu à sa qualité de jeune femme, c'est la lecture. De grands rayons couverts de volumes habillent les murs de son salon et elle apprécie particulièrement lire dans le grand fauteuil de son père. D'aucun vous diront qu'elle manque cruellement de féminité. Ils n'auront pas tellement tort, car Reagan, si elle sait faire usage des artifices que sont la mode et le maquillage, ne s'en préoccupe que rarement, pour les grandes occasions. Un jean, un débardeur, des boots de motard et une queue de cheval, voilà son accoutrement habituel. La brune ne fait pas grand cas de ce que pensent les gens, mais peut-être que, si vous parvenez à gratter la protection, vous parviendrez à lui faire prendre conscience de ses atouts!







“PROVE YOU'RE RIGHT"


La nuit était déjà tombée quand les pneus de la moto crissèrent sur le gravier parsemant le parking du Merlotte. Reagan tourna la clé pour éteindre le moteur et dégagea sa tête de son casque, secouant sa chevelure pour éviter "l'effet plaqué". Jetant un bref coup d'œil à sa montre, la jeune femme soupira devant l'heure tardive: heureusement pour elle, le pub avaient des horaires d'ouvertures plus que larges. On entendait d'ailleurs distinctement les paroles de la vieille chanson diffusée, pointillée du claquement sec des queues de billard sur les boules, le tout sur fond de conversations plus ou moins enjouées.

Reagan enclencha la béquille de son bolide et pénétra dans le bar-restaurant. Elle fut aussitôt accueillie par la sublime vampire rousse qui n'officiait - évidemment - que la nuit. La métamorphe lui sourit aimablement tandis que Jessica lui proposait soit une table, soit de s'installer au bar. Reagan opta directement pour une table dans un box au fond de la salle, à l'opposé du billard et relativement éloignée du comptoir. Prenant la carte que la vampire lui tendait, elle tenta de se persuader que ce choix n'avait absolument rien à voir avec le fait que Sam, le patron, était généralement le barman. elle croisa d'ailleurs son regard et lui sourit brièvement, assez pour être sympathique, pas trop pour éviter qu'il ne sa fasse des idées, avant de replonger le nez dans la carte qu'elle connaissait par cœur.


    "Choisi?" lança Jessica, enjouée, en tenant prêt son stylo.
    "Oui, je prendrais le sempiternel cheeseburger, avec pas mal de bacon s'il te plait. Et une bière."
    "C'est comme si c'était fait!"


Reagan l'observa partir vers la cuisine pour passer sa commande et, un bref instant, elle envia son allure à la fois innocente et sensuelle. Puis elle se souvint de la nature vampirique de la jeune femme et ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Ce n'était pas son genre d'émettre des jugements hâtifs mais la jeune femme éprouvait un réel mal-être avec l'espèce des vampires. Elle n'en avait pas peur ni ne les considérait comme une race à détruire, comme certains, mais elle avait du mal à considérer cette existence "entre la vie et la mort". Quoique, qui était-elle pour juger les vampires? Elle-même ne serait probablement pas mieux considérée si les gens savaient ce dont elle était capable de faire. Et puis, les vampires, eux, s'étaient révélés au grand jour, pas comme les métamorphes...

Reagan eut d'ailleurs un frisson en songeant à sa mésaventure de l'après midi. Elle avait laissé sa bécane dans un sentier, puis, s'était enfoncée dans la forêt pour s'assurer que personne ne s'y trouvait. Elle avait choisit un petit bosquet touffu pour ses vêtements et s'était changé en coyote. Ivre de liberté, elle s'était mise à gambader joyeusement pour se vider la tête. L'anniversaire de la mort de son père n'était pas loin, et elle avait besoin de se changer les idées. Est-ce la tristesse et la mélancolie qui l'avait rendue moins attentive? Peut-être mais ce n'était pas une excuse, loin de là. En retournant vers le bosquet, elle avait failli se transformer alors que quelqu'un passait par là. Qui? Aucune idée, mais les coyotes n'étaient pas sensés vivre par ici et elle avait du se dissimuler pendant plus d'une demi-heure avant de retourner discrètement retrouver ses affaires.

Reagan fut brusquement sortie de ses pensées par Jessica qui vint lui poser son assiette devant le nez. Dans l'autre main, elle tenait une chope de bière et elle bavarda tout en la posant:


    "C'est la maison qui offre la bière ce soir! Il parait que tu as sauvé le pick-up de Sam d'une mort certaine!"
    "Oh, merci. Dis-lui que ce n'était pas nécessaire. C'est mon boulot après tout!"
    "Pas de problème, je transmettrai!" répondit la rouquine, visiblement ravie de jouer les messagères.


Reagan croisa à nouveau le regard de Sam et le salua en levant son verre, avant d'attaquer vigoureusement son cheeseburger.Il fallait absolument qu'elle se ressaisisse, si elle ne voulait pas devoir se trouver une autre cantine...




“ BEHIND THE COMPUTER"








PSEUDO : Lina
AGE :24 ans
AVATAR PRIS : Megan Fox
COMMENT AS TU ATTERRI ICI : Grace aux Top-Sites
CE QUE TU PENSES DU FORUM :Un thème attirant, un design soigné, un accueil chaleureux, un contexte ettofé: que demande le peuple?
FICHE : [x] Terminé [] En cours
CODE DE VALIDATION : Because I love Ya!




















Dernière édition par Reagan Thomson le Jeu 29 Déc - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hey, c'est

▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 599
▌Total des points : 513
▌Birthday : 29/09/1987
▌Age : 30
▌Localisation : Bon Temps, depuis toujours
▌Humeur : Animale...


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 20:29

Voilà voilà, par contre, messieurs et mesdames les admins, je n'arrive pas à avoir accès à mon profil pour mettre mon vava tout ça ^^' C'est normal? (je suppose que non mais bon huhu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar


▌Dispo pour rp ? : Non

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 4744
▌Total des points : 5234
▌Birthday : 01/07/1990
▌Age : 27
▌Localisation : At The Fangtasia
▌Humeur : FUCKING BO PEEP !


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 20:35

Bienvenue Reagan, je vais voir ce qu'il se passe. Merci de l'avoir signalé je ne l'avais pas remarqué XD




ϟ PAM S. DEBEAUFORT ϟ



He's…um…indisposed at the moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.south-people.net



avatar


▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Masculin
▌Sms : 1720
▌Total des points : 1984
▌Birthday : 31/03/1987
▌Age : 30
▌Localisation : A Bon Temps pour l'instant
▌Humeur : Soucieux de protéger mon secret


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 20:49


Bonsoir Constance Reagan

Je me présente, je suis Lloyd A. Witherdale, Co- Fondateur de South People. Je me chargerai de ta fiche afin qu’il n’y ait aucun problème et que tu sois validée le plus rapidement. Je commencerai donc par te donner les points essentiels pour bien débuter sur le forum. Rends-toi dans la partie:


Tu y trouveras le règlement. Il est important de le lire, aussi est-il déconseillé de tricher pour avoir le code. Et surtout, n’oublie pas de le signer !

Si au cours du jeu, tu as une question à poser, tu dois prévenir d’une absence, ou tu souhaites faire ta demande de RPs, rend-toi aux:

.

Tu y trouveras également les annonces importantes du staff, les demandes de RP, qui te sera utile au cours du jeu. Les recensements ont aussi lieu dans cette partie-là, alors il te faudra t’y rendre régulièrement. Afin d’avoir des RPs plus passionnant que de simples « Salut moi c’est machin et toi ? », tu peux faire des demandes de liens dans:


Si tu as besoin d’aide pour un avatar, tu peux également te rendre dans:


Et demander à un graphiste de t’aider. Ou te rendre dans:


Après toutes ces formalités, venons-en à ta fiche… Je te signale que les points verts indiquent les points qui sont en ordre alors que les points rouges signifient faut qu'il les faire ou les refaire.

Code du règlement bon
Règlement lu & signé
Avatar à la bonne taille
Nombre de lignes respecté et respectant l'univers :: True Blood
Rôle précisé
Test Rp posté

Encore deux points rouges et je pourrais te valider Smile


Si tu as besoin d’aide, n’hésite pas, je suis disponible !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar


▌Dispo pour rp ? : Non

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 4744
▌Total des points : 5234
▌Birthday : 01/07/1990
▌Age : 27
▌Localisation : At The Fangtasia
▌Humeur : FUCKING BO PEEP !


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 20:53

Voila c'est arrangé, encore merci d'avoir prévenu




ϟ PAM S. DEBEAUFORT ϟ



He's…um…indisposed at the moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.south-people.net



avatar

Hey, c'est

▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 599
▌Total des points : 513
▌Birthday : 29/09/1987
▌Age : 30
▌Localisation : Bon Temps, depuis toujours
▌Humeur : Animale...


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 21:11

Voilà voilà, je pense que j'ai remédié à ces deux points rouges =)

Merci à toi Pam!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hey, c'est

▌Dispo pour rp ? : Non

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 221
▌Total des points : 267


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 21:57

Bienvenuue parmi nous ! Very Happy




~ PRÉSENCE RÉDUITE ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar


▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Masculin
▌Sms : 1720
▌Total des points : 1984
▌Birthday : 31/03/1987
▌Age : 30
▌Localisation : A Bon Temps pour l'instant
▌Humeur : Soucieux de protéger mon secret


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Jeu 29 Déc - 22:48


J'ai beaucoup apprécié ta présentation et j'attend la réponse de mes collègues pour valider ton test RP.

Je reviens rapidement vers toi, demain soir au plus tard. Je t'autorises à flooder en attendant, pour faire connaissance avec les autres fous XD

Cordialement.


Lloyd A. Witherdale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar


▌Dispo pour rp ? : Non

▌Sexe : Masculin
▌Sms : 146
▌Total des points : 231
▌Birthday : 01/05/1930
▌Age : 87
▌Localisation : Omniprésent


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Ven 30 Déc - 14:50

Bienvenue sur South People Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hey, c'est

▌Dispo pour rp ? : Non

▌Sexe : Masculin
▌Sms : 54
▌Total des points : 26
▌Birthday : 17/04/1989
▌Age : 28
▌Localisation : Toulouse
▌Humeur : Maussade


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Ven 30 Déc - 14:53

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

Hey, c'est

▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Féminin
▌Sms : 599
▌Total des points : 513
▌Birthday : 29/09/1987
▌Age : 30
▌Localisation : Bon Temps, depuis toujours
▌Humeur : Animale...


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Ven 30 Déc - 21:37

Merci à vous! J'espère être validée bientôt pour pouvoir rp avec vous! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar


▌Dispo pour rp ? : Oui

▌Sexe : Masculin
▌Sms : 1720
▌Total des points : 1984
▌Birthday : 31/03/1987
▌Age : 30
▌Localisation : A Bon Temps pour l'instant
▌Humeur : Soucieux de protéger mon secret


MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v] Dim 1 Jan - 10:06


Bonjour Reagan,

Ton test RP nous a complètement convaincu... Que rajoutez de plus à part peut-être que...

Je t'informe par la présente tu es VALIDÉE.

Tu peux dès a présent poster une demande de rp, créer ta boite aux lettres ainsi que ton répondeur si tu le souhaites dans la partie ==}


Enfin, je te rappelle néanmoins une règle importante :

Citation :
▌ Essayez d'écrire au minimum 15 lignes dans vos postes, et surtout écrivez des phrases et non seulement quelques mots. (Le nombre minimum de lignes pourra être augmenté si le niveau général de RP est faible!). Nous demandons également que vous répondiez a un de vos sujets en cours par semaine (une réponse RP)

Cordialement.


Lloyd A. Witherdale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, c'est
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v]

Revenir en haut Aller en bas

Reagan Thomson ♦ A Coyote Girl Story [v]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: ϟ civil status :: Présentations :: Les Validées-